24-01-2019
Accueil arrow Dossiers arrow Humeurs et Réflexions arrow Epidémie EBOLA : Africains, revenez aux sources ancestrales
AccueilActuLiensContacts
Menu
Accueil
Elections Européennes 2014
Dossiers
Actualité
Elections
Fil d'actualité
Liens et Pétitions
Recherche
Portrait
Contacts
Administration
Echanges Internet

Epidémie EBOLA : Africains, revenez aux sources ancestrales Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Claire AYMES   
11-08-2014
 La maladie est mortelle à 90%. Il n'y a aucune alternative : soit vous mourez en combattant, soit vous trouvez le remède et vous vous délivrez des laboratoires occidentaux.  

Epidémie EBOLA : Africains, ne comptez que sur vous-même, revenez aux sources ancestrales. La maladie est mortelle à 90%. Il n'y a aucune alternative : soit vous mourez en combattant, soit vous trouvez le remède et vous vous délivrez des laboratoires occidentaux.
 
Je remercie tout particulièrement ma très chère Eto Ngon Yendam pour son aide précieuse.

Ossim et autres brèdes...Les plantes comestibles fruits et légumes abordées sur ma page https://fr-fr.facebook.com/katiopa.garden
ont toutes en commun d'avoir un usage médicinal avéré en Afrique. Certaines combattent efficacement la déficience immunitaire.

A toutes et à tous, dans ce cas précis d'Ebola.
En prévention :
Protection des habitats (détergents et fumigations d'ossim) et des personnes (ablutions systématiques d'ossim, utilisable aussi en tisane)

Il faut éviter tout contact rapproché avec des patients infectés par le virus Ébola.

Il faut porter des gants et un équipement de protection individuel adapté lorsqu’on soigne des patients à domicile.

Il est indispensable de se laver régulièrement les mains après avoir rendu visite à des parents malades à l’hôpital ou après les avoir soignés à domicile.

Les communautés touchées par le virus Ébola doivent informer la population de la nature de la maladie et des mesures prises pour endiguer la flambée, y compris lors des rites funéraires. Les personnes mortes de cette infection doivent être enterrées rapidement et sans prendre de risque.


Lorsque les symptômes sont installés, prenez attache de vos herboristes et guérisseurs traditionnels pour l'usage des plantes et la posologie car les doses et indications peuvent varier selon les individus, adultes et enfants.


En Europe, car malgré toutes les paroles d'apaisement, Ebola revient à la source, consultez rapidement un herboriste accrédité ou un professionnel de la santé avant de prendre des plantes médicinales.


Avant de s'approcher d'un malade, voici , à titre informatif (et pour ceux qui peuvent y avoir accès) , les mesures de protection employés en Europe :charlotte sur les cheveux, masque sur la bouche, lunettes de protection, double paire de gants à usage unique, casaque couvrant tout le corps et sur-chaussures.


Dernière mise à jour : ( 11-08-2014 )
 
Suivant >
A la une
Petit moyen pour contourner la Loi sur le traitement des déchets

Cette Loi fait obligation aux communautés de communes de traiter leurs ordures ménagères sur leur territoire.

Dans sa sagesse, le Législateur, a faite cette obligation avec l'arrière-pensée que si chaque ville doit s'occuper de nettoyer ses déchets, elle fera en sorte qu'il y en ait moins et comme aucune ne veut d'incinérateur, chaque ville trouvera une solution douce et propre pour les éliminer.

Ce n'est pas le cas de la CUMPM qui est un ensemble de 18 mairies dont Marseille.
-Cette communauté est présidée par M. Gaudin. Chacun de ses maires, dont lui même, a refusé qu'un incinérateur brûle leurs ordures chez eux.
- Au bout de 10 ans de refus dans leurs propres murs, ils ont donc décidé, tous ensemble et très charitablement, d'implanter ce cadeau empoisonné chez leur voisin de Fos-sur-Mer.
Ne riez pas, bonnes gens!
Cela aurait pu être chez vous, puisque pour ce faire, il suffit que le sieur Gaudin, achète ou loue sur votre commune, un bout de terrain ...
de ce fait il peut installer un incinérateur sur ce terrain et prétendre qu'il s'agit d'un bout de sa commune, puisque la commune en est le propriétaire.

Remise des 20 000 signatures contre les incinérateurs au sous-Préfet
(de " LesCarottesQuiRefusentDetreCuites" le 12/03/04)
L'Apolitique Garde Prétorienne (AGP) déposera, à la sous-préfecture d'Istres, samedi 13 mars, la somme de toutes les signatures recueillies contre les projets d'incinérateurs à Fos.

par Sam Daiplait le 23 mars 2004


Fac similé de la déclaration lue dans La Provence du 24 mai 2003, en énorme, sur une page entière et dans tout le département :
RÉPUBLIQUE FRANÇAISE, CONSEIL GÉNÉRAL, DÉPARTEMENT DES BOUCHES-DU-RHÔNE

NON A L’INCINÉRATEUR !

Je souhaite exprimer mon opposition résolue à toute forme de traitement des déchets par incinération dans les Bouches-du-Rhône.
Nous ne pouvons tolérer dans notre département le rejet de fumées hautement toxiques contenant de l’oxyde d’azote, du dioxyde de soufre, du monoxyde de carbone, de l’acide chlorhydrique, des poussières, des acides fluorhydriques, des composés organiques, du nickel, de l’arsenic, du cadmium, du mercure, des métaux lourds et des dioxines.
Malgré les filtres, c’est près d’un millier de tonne de tous ces polluants, que les cheminées de l’usine d’incinération actuellement en projet, rejetteront chaque année dans l’atmosphère et qui seront respirés par les habitants de notre département.
Je n’accepterai pas que soient menacés, la santé de nos concitoyens, les grands équilibres écologiques et la qualité de notre patrimoine environnemental.
Depuis le sommet de la Terre à Rio en 1992, les Etats ont pris conscience de la nécessité de réutiliser les matières premières de nos déchets plutôt que de les brûler ou de les jeter.
Depuis plus de 10 ans, tous les pays d’Europe ont mis en œuvre de façon massive deux nouveaux procédés de traitement : le tri et le compostage.
Je veux pour notre région, notre département et Marseille un projet ambitieux de traitement des déchets qui protège les individus et préserve notre environnement.
Je veux un projet fondé sur le tri et le compostage qui soit parmi les meilleurs en Europe !
Nos concitoyens y sont prêts.
Montrons l’exemple afin de contribuer à l’image de qualité que notre Provence présente au monde entier.
Je me battrai pour empêcher l’incinération chez nous.
C’est mon engagement.
Jean-Noël GUERINI
Sénateur – Président du Conseil Général des Bouches-du-Rhône

Sans commentaires...

Claire Aymes
Présidente MEI 13
Vice-présidente nationale aux questions sociales

 


Réalisation Mamboléo et www.mambopl.com
© 2019 Claire AYMES
Joomla! est un logiciel libre distribué sous licence GNU/GPL.